Canton de Gourcy : Naaba Baongo s’entoure de trois nouveaux notables

Partager

Naaba Baongo, chef de Gourcy a procédé le dimanche 3 décembre 2023, à l’intronisation de trois nouveaux notables que sont Saamb – Naaba, San – Naaba et Noung – Toghin Naaba, élargissant du même coup son entourage proche pour une meilleure gestion des affaires de son ressort territorial.  Ils ont reçu leurs attributs devant le palais royal à Gourcy en présence d’une population, sortie massivement pour être témoin de l’évènement.

Naaba Baongo, chef de Gourcy

‘’ Félicitations, santé, force et courage à vous. Soyez davantage respectueux de nos us et coutumes et incitez les jeunes à se les approprier. Soyez tolérants, cultivez le pardon, la paix et la cohésion autour de vous et départez-vous de la politique politicienne au risque de fragiliser votre pouvoir et diviser les populations. Contribuez à l’effort de paix et soutenez autant que possible les forces combattantes dans leur élan de reconquête du territoire national ’’, tels ont été les premiers mots de Naaba Baongo, chef de Gourcy à l’endroit des trois notables nouvellement intronisés.

De gauche à droite, San – Naaba, Saamb – Naaba, et Noung – Toghin Naaba sont les nouveaux élus du canton de Gourcy

Des ‘’distinctions’’ qui, selon le chef, participent d’une meilleure gestion des affaires coutumières du canton. Aussi, répondent – elles à la situation du moment où de nombreuses personnes déplacées internes (PDI) sont enregistrées à Gourcy et la nécessité de se pardonner, s’unir et ’être solidaires les uns envers les autres sont tant recherchés pour venir à bout des ennemis de la Nation.

La devanture du palais a connu…..

C’est l’arrivée à 15 heures devant le palais royal de cinq notables de Naaba Baongo que sont le Baloum – Naaba, Wedrang – Naaba, Ouid – Naaba, Toom – Naaba et le Yikoudin – Naaba qui a annoncé l’imminence de la cérémonie d’intronisation. Sur instruction du chef, Soumaïla Ouédraogo, Maliki Kindo et Adama Ouédraogo reçoivent leurs boubou et bonnet blancs. A cet instant, précise un proche du palais, ils ne doivent plus être appelés par leurs noms à l’Etat civil. Désormais, ils sont respectivement Saamb – Naaba (chef des étrangers), San – Naaba (Chef des forgerons) et Noung – Toghin Naaba.

Naaba Baongo et ses nouveaux notables pour la postérité  

Et chacun d’eux de s’identifier à un nom de guerre tiré du terroir moaga tel Naaba Tigré pour Saamb – Naaba et Naaba Koutou pour San – Naaba. Tous et à tour de rôle ont sacrifié au rituel d’allégeance à Naaba Baongo, promettant ainsi de lui être toujours fidèles.  Le Yikoudin – Naaba, ministre de l’intérieur, a, au nom des notables présents à la cérémonie, traduit sa reconnaissance à Naaba Baongo pour sa clairvoyance à travers ces nominations qui viendront conforter la chefferie coutumière pour le bien – être des populations.

.une forte mobilisation

La cérémonie a pris fin dans l’allégresse par le namaoré, danse du chef et les nouveaux notables ont regagné, chacun sa base, accompagnés de nombreux partisans. Aux dernières nouvelles d’autres personnes seront nommées à des postes de responsabilité au sein du canton dans les jours à venir. 

FASO NORD INFO


Partager
fniadmin

fniadmin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *