Zondoma : Faso Lagam Taaba mobilise plus de 5millions CFA pour soutenir l’effort de  paix.

Partager

L’Association Faso Lagam Taaba de Gourcy  a organisé le samedi 02 mars 2024 un meeting à la place de la nation pour soutenir les autorités de la transition et les forces combattantes pour les efforts déployés pour préserver et sauvegarder l’intégrité du territoire burkinabé.

Le parrain, El Hadj Aboubacar Ouédraogo a été d’un grand appui pour l’organisation du meeting

Au cours de ce meeting marqué par la présence du gouverneur de la région du Nord, Issouf Ouédraogo, des députés de la région, du parrain El Hadj Aboubacar Ouédraogo, des autorités administratives, coutumières et religieuses de la province, il a été mobilisé une importante somme d’argent pour soutenir les fortes  combattantes  dans leur élan de reconquête intégrale du territoire national.

Le gouverneur de la région du Nord, Issouf Ouédraogo (à l’extrême gauche) recevant le chèque de 5 016 575 francs CFA des mains du président national de Faso Lagam Taaba, Adama Ouédraogo à droite

Pour leur contribution à l’effort de paix, les filles et fils de la province ont mobilisé la somme de 5 016 575 francs CFA, 10 motos, 120 sacs de riz, 250 kits scolaires,  250 000 francs CFA des députés de la région, ce sont les   contributions octroyées pour les filles et fils du Zondoma pour soutenir l’effort de paix . 

Les députés de la région du Nord avec ici Kitoko Ouédraogo, au micro et Naaba Koom de Guiri – Guiri à l’arrière-plan ont remis 250 000 francs pour leur contribution à l’effort de paix
Les porte – paroles des députés de la région du Nord, Naaba Koom de Guiri – Guiri et Kitiko Ouédraogo à l’arrière-plan

Les intervenants lors de ce meeting, notamment le représentant du Naba Baongo de Gourcy, les députés, le parrain El hadj Aboubacar Ouédraogo, les responsables de l’association Laguem Taaba et autres ont tous loué les efforts du président de la transition,  en ces termes. 

Ousmane Ouédraogo, SG national de Faso Lagm Taaba a formulé des doléances pour le bien-être des populations 

«  Merci au capitaine Ibrahim Traoré et son gouvernement, aux FDS et VDP pour vos efforts conjugués pour la reconquête intégrale de notre cher pays le Burkina Faso. Grâce à vous, la province du Zondoma compte 0 village sous emprise terroriste et la grande majorité des Personnes déplacées internes (PDI) ont regagné leur localité d’origine. Nous vous apportons notre soutien indéfectible pour gagner la guerre. Aux peuples africains et notamment ceux de l’Alliance des États du Sahel (AES), nous saluons votre bravoure dans votre quête pour la souveraineté de vos nations’’.

Le Les vices – présidents des délégations spéciales ont été de la partie

Saluant la mémoire des victimes et témoignant sa solidarité aux  familles éplorées, aux PDI, et souhaitant prompt rétablissement aux blessés,  le gouverneur de la région du Nord, Issouf Ouédraogo a félicité Faso Lagam Taaba pour son initiative. Pour lui, celle-ci témoigne de l’engagement des responsables de cette structure et leur attachement  à la construction d’une nation inclusive et paisible.

Les filles et fils du Zondoma se sont massivement mobilisés pour soutenir la transition.
 

«  Vous êtes la base et le repère dans la situation actuelle. Si vous êtes unis dans les meilleurs actes, notre avenir sera des plus radieux et dans un futur proche, nous chanterons en chœur l’hymne de la victoire » s’est-il- adressé aux jeunes. Soucieux du bien –être des populations, et prêchant pour leur meilleur résilience, les intervenants ont formulé des doléances dans les domaines de la santé, l’éducation, de la sécurité alimentaire, de l’employabilité des jeunes et femmes, des routes et de l’eau.

La représentante des femmes, Libata Ganamé

Notons que des délégations du Passoré, du Yatenga et du Lorum ont fait le déplacement à Gourcy, capitale de la province du Zondoma pour prendre part  ce rassemblement de célébration de l’hymne de la victoire.

FASO NORD INFO


Partager
fniadmin

fniadmin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *