www.faso-nord.info

www.faso-nord.info

Résilience des communautés vulnérables au Passoré : Les femmes à l’avant-garde

Dans le cadre de l’amélioration de la résilience des communautés vulnérables au Burkina Faso ,l’Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel (SEMUS)  basée à   Yako  et   ses partenaires techniques et financiers(FREEDOM FROM HUNGER) ont  lancé  le  mardi 23 Janvier 2018 ,  la 2ème phase du projet «  Epargner pour le Changement et le développement des services additionnels tels l’agriculture  , la nutrition et la micro finance » . C’était   dans le village de Loungo    dans la   commune de Lato-din    en présences du gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo , du président du conseil régional du Nord, Réné Bila Zida , du représentant de FREEDOM FROM HUNGER –Burkina, Sibiri Richard , du président de SEMUS, Mahamady Sawadogo,  du Haut commissaire de la province du Passoré, Ousmane Balima et de bien d’autres invités .  

 

Evénement d’une grande importance, forte  mobilisation pour la célébrer, pourrait –on- dire de cette cérémonie  organisée par le village de Loungo.  Les habitants du village et des localités environnantes sont massivement sortis pour témoigner leur reconnaissance à l’association SEMUS et ses partenaires et aussi traduire tout l’intérêt  accordé   au projet. La 1ere phase du projet a affiché des résultats visibles dans cette localité. Les autorités  se sont fait le plaisir de visiter  le périmètre maraîcher des femmes dans le village de Koassa et  une unité de production de beurre de karité dans le dit village.

 

VC.jpg

 A Lounga, le  représentant du chef du village    , la porte –parole des femmes et le responsable du  comité villageois de développement  ont   multiplié les éloges à l’endroit de SEMUS et ses partenaires.    Mahamady Sawadogo,  le président de SEMUS a fait un tour d’horizon sur les activités de la 1ere phase du projet  tout en relevant  les points forts et les insuffisances.  Fidèle à son engagement  de contribuer à la résilience de la population face à la pauvreté et au  changement climatique indique-t-il, SEMUS a jugé important  de reconduire la 2ème phase du projet afin de renforcer les acquis.

 

VN.jpg
 

Très direct, Mahamady Sawadogo ferra  savoir aux bénéficiaires que  la disponibilité  de SEMUS à les appuyer dans la durée dépendra  de leur adhésion et de leur appropriation des activités du projet en cours.  Sbiri Richard ,  le représentant de FREEDOM FROM HUNGER , une fondation de Margaret A .CARGILL  à loué les efforts fournis par SEMUS et les bénéficiaires sur le terrain . Il a réaffirmé l’engagement  de sa structure à soutenir la concrétisation de projets porteurs dans la lutte contre la pauvreté.  Le Gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo lui s’est laissé séduire par l’originalité des projets  proposés et exécutés par SEMUS.

  VA.jpg

 

Il a invité les bénéficiaires à faire preuve d’écoute et d’ardeur au travail  afin que les retombées de leurs activités profitent au plus grand nombre. En ce début de l’année 2018, SEMUS a réaffirmé son sens de la solidarité par la dotation de vivres, des cartons  savon, de bidons d’huile et de couvertures  etc. aux détenus de la maison d’arrêt et de correction de Yako. Notons que  l’ONG FREEDOM FROM HUNGER qui a été créée en 1946 aux Etats-Unis, intervient au Burkina Faso depuis 1993

 

 

Faso-nord .info

 



05/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 450 autres membres